L’OMS lance une application pour améliorer les soins aux personnes plus âgées


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé cette semaine un nouvel ensemble d’outils, dont une application numérique pour aider à améliorer les soins aux personnes plus âgées.

Le lancement de l’application intervient à un moment où les estimations actuelles suggèrent que le nombre de personnes âgées de plus de 80 ans passera de 143 millions à 426 millions d’ici 2050. 

L’application numérique interactive, intitulée ICOPE (Integrated Care for Older People, Soins intégrés pour les personnes plus âgées) Handbook App, de l’OMS vise à fournir des conseils pratiques pour répondre aux besoins prioritaires des personnes âgées, notamment la mobilité réduite, la malnutrition, les déficiences visuelles et auditives, le déclin cognitif, les symptômes dépressifs et les services médico-sociaux. 

Utilisée conjointement avec un ensemble d’outils, l’application accélérera selon l’OMS la formation des professionnels de la santé et de l’action sociale, afin d’apporter une réponse plus adaptée aux besoins divers des personnes plus âgées.  

« Il est essentiel que les services destinés aux personnes plus âgées soient inclus dans des programmes de soins de santé universels. Dans le même temps, les services de santé et les services sociaux doivent être bien coordonnés afin de répondre de façon optimale aux besoins. Ce nouvel ensemble d’outils appuie une approche du vieillissement en bonne santé grâce à un modèle de soins coordonné et centré sur la personne », a déclaré le Dr Anshu Banerjee, directeur du département Santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent, et vieillissement à l’OMS.