L’OMS, l’UNICEF et leurs partenaires sollicitent des commentaires au sujet du projet de déclaration sur les soins de santé en médecine générale


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La consultation concernant le projet de déclaration sur les soins de santé en médecine générale est maintenant rouverte et les parties prenantes sont exhortées à se prononcer sur le document. Plus de 500 commentaires ont déjà été recueillis sur le projet de déclaration et ont été intégrés dans une version mise à jour du projet, qui sera ouvert à la consultation jusqu’au 22 juillet. 

Le document, qui devrait être adopté cet automne par les délégués réunis lors de la Conférence mondiale sur les soins de santé en médecine générale, affirme l’engagement des délégués pour les soins de santé en médecine générale (SSMG) afin de parvenir à la santé et au bien-être de tous. Afin de répondre aux défis actuels et de saisir les opportunités pour un avenir sain, il est nécessaire de donner aux gens les moyens de s’approprier leur santé, de mettre la santé publique et les soins en médecine générale au centre des soins de santé universels, de faire des choix politiques audacieux pour la santé et de faire coïncider l’appui des partenaires avec les politiques, les stratégies et les plans nationaux. 

La Conférence mondiale sur les soins de santé en médecine générale se déroulera les 25 et 26 octobre à Astana, au Kazakhstan, à l’occasion du 40e anniversaire de la déclaration d’Alma-Ata. Ce sont en tout 194 délégations nationales qui ont été invitées à l’événement, avec la participation de ministres de la Santé, de l’Enseignement et des Finances, de personnes issues de la société civile ainsi que des principaux partenaires et organisations internationales.