L’OMS déploie des médecins spécialistes en Libye dans un contexte d’aggravation du conflit


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Trois équipes de médecins spécialistes, qui ont été déployées dans la capitale libyenne alors que le conflit se poursuit, ont pratiqué 144 chirurgies majeures et 104 chirurgies mineures rien qu’au cours de leurs trois premières semaines de déploiement. 

Les équipes, qui comprennent des chirurgiens généraux, des chirurgiens orthopédiques, un chirurgien vasculaire et des anesthésistes, ont été déployés à Tripoli par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour aider les hôpitaux sur place à faire face à l’augmentation du nombre de victimes après que des combats ont éclaté dans la capitale au début du mois d’avril. Selon l’OMS, plus de 300 personnes sont décédées et plus de 1 600 ont été blessées à la fin du mois d’avril. 

« Les hôpitaux sont submergés de blessés nécessitant une chirurgie », a déclaré le Dr Hussein Hassan, chef de l’équipe des urgences sanitaires pour l’OMS en Libye. « Les équipes médicales d’urgence de l’OMS les aident à sauver des vies. » 

L’OMS en Libye coordonne également la distribution de fournitures médicales et apporte d’autres formes de soutien aux établissements de santé de Tripoli, qui desservent des milliers de personnes déplacées par les bombardements et les pilonnages.

« Nous souhaitons nous assurer que les établissements de santé sont préparés à prêter assistance aux populations déplacées », a déclaré le Dr Hassan. « Il s’agit de personnes qui ont fui leur domicile et qui vivent à présent dans des conditions de grande promiscuité, souvent dans de vieilles écoles. Nous avons besoin d’établir des stocks pour les établissements de soins en médecine générale et en médecine spécialisée les plus proches de ces populations, et s’assurer qu’ils disposent de suffisamment de personnel et de ressources. »