L’OMS appelle à la vigilance concernant la prochaine pandémie de grippe zoonotique


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié cette semaine la Stratégie mondiale de lutte contre la grippe 2019–2030

L’objectif de la nouvelle stratégie est d’accroître la préparation à une pandémie aux niveaux national et mondial pour lutter contre la menace constante de grippe zoonotique et de renforcer dans tous les pays la prévention et le contrôle de la grippe saisonnière. 

Pour y parvenir, la stratégie accorde une place importante au développement d’outils mondiaux améliorés, comme des vaccins, des antiviraux et des traitements, qui bénéficieraient, selon l’organisation, à tous les pays, instaurerait la confiance du public et favoriserait leur mise en œuvre. L’organisation a par ailleurs appelé à un renforcement des capacités des pays en matière de surveillance et d’intervention, de prévention et de contrôle, et de préparation. 

« Le risque qu’un nouveau virus grippal se transmette de l’animal à l’homme et entraîne une pandémie est constant et réel. La question n’est pas de savoir s’il y aura une autre pandémie, mais quand elle éclatera. Nous devons rester vigilants et nous préparer, le coût d’une flambée de grippe de grande ampleur sera bien supérieur à celui de la prévention », a déclaré le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. 

« Grâce aux partenariats et à l’action menée dans les pays ces dernières années, le monde est mieux préparé que jamais à la prochaine flambée importante, même si nous ne le sommes pas encore assez », a déclaré le Dr Tedros.