L’Italie réembauche des médecins à la retraite pour faire face aux pénuries


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Italie a commencé à réembaucher des médecins à la retraite pour répondre à une pénurie de médecins, selon un nouveau rapport publié dans la revue The Lancet. 

Cette annonce intervient alors qu’un rapport récent rédigé par Anaao Assomed, une organisation syndicale de médecins en Italie, a prédit que 50 % des médecins partiront à la retraite avant 2025, et que cela aura pour conséquence une pénurie d’environ 17 000 médecins. 

Carlo Palermo, le président d’Anaao Assomed, a indiqué à la revue The Lancet que la pénurie peut principalement s’expliquer par une mauvaise planification des bourses de spécialisation médicale. Alors que 10 000 diplômes de médecine sont décernés chaque année, seules 7 000 bourses sont accordées, ce qui signifie que de nombreux jeunes médecins ne peuvent pas accéder au marché du travail. 

Au cours de ces dernières semaines, le recrutement de médecins retraités a commencé dans 5 des 20 régions de l’Italie. Selon le rapport toutefois, cette initiative a été critiquée à la fois par les médecins et par les défenseurs de la santé, certains d’entre eux ayant exprimé des inquiétudes quant aux effets néfastes que cela aura sur le plan physique pour les retraités. 

Plusieurs alternatives visant à remédier aux pénuries ont été suggérées, notamment la mise en œuvre d’un transfert des tâches avec certaines fonctions prises en charge par les personnels infirmiers et paramédicaux. Il est entendu qu’à compter de cette année, les médecins en formation qui en sont à leur dernière année de spécialisation seront autorisés à postuler aux postes à pourvoir.