L’Irlande et la Slovaquie ont les taux les plus faibles de chirurgie de la cataracte


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Irlande et la Slovaquie ont les taux les plus faibles de chirurgie de la cataracte parmi les États membres de l’Union européenne (UE), selon de nouvelles données de la Commission européenne. 

La chirurgie de la cataracte a été pratiquée environ 4,5 millions de fois en 2016 dans les États membres de l’UE, avec des variations significatives concernant la proportion de la population faisant l’objet d’une opération de la cataracte selon les pays. Dans la majorité des pays pour lesquels des données étaient disponibles, cette proportion variait entre 4 et 12 opérations pour 1 000 habitants.

Selon les données, l’Irlande et la Slovaquie présentaient les taux les plus faibles d’opérations de la cataracte en 2016, avec 2 opérations pour 1 000 habitants, suivies de Chypre avec 3 opérations pour 1 000 habitants.

Le pays affichant le taux le plus élevé d’opérations de la cataracte était le Portugal, avec 14 opérations pour 1 000 habitants (sur la base des données de 2015), suivi de l’Autriche et de la France, ces deux pays ayant un taux de 13 opérations pour 1 000 habitants.

En 2016, moins de 10 % des interventions de chirurgie de la cataracte ont été pratiquées en tant qu’interventions hospitalières dans 13 États membres de l’UE, cette proportion passant sous les 3 % dans 9 de ces États. La proportion la plus faible a été observée en Estonie avec 0,8 %.