L’incidence de la TB chez les personnes présentant une infection à VIH baisse au Royaume-Uni, sauf chez les personnes d’origine ethnique africaine noire

  • van Halsema CL & al.
  • AIDS
  • 1 oct. 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’incidence de la tuberculose (TB) continue de diminuer chez les résidents du Royaume-Uni vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), mais reste disproportionnellement élevée chez les personnes d’origine ethnique noire d’ascendance africaine.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les auteurs affirment que leurs résultats soutiennent le déploiement d’efforts supplémentaires en matière de prévention de la TB dans ce groupe. 

Principaux résultats

  • 58 776 participants ; âge médian à l’inclusion : 34 ans (intervalle interquartile [IIQ] : 29–42).
  • Durée de suivi médiane : 8,2 ans (IIQ : 3,6–13,8).
  • 704 personnes traitées pour plus de 1 événement de TB durant 3,4 ans (IIQ : 1,4–6,6).
  • Incidence de la TB pour 1 000 personnes-années :
    • Avant 2004 : 1,4 (IC à 95 % : 1,2–1,5). 
    • Après 2011 : 0,6 (IC à 95 % : 0,4–0,9).
  • Incidence de la TB par sous-population pour 1 000 personnes-années :
    • Parmi les résidents d’origine ethnique noire : 2,8 (IC à 95 % : 2,6–3,1). 
    • Parmi les résidents d’origine ethnique blanche : 0,6 (IC à 95 % : 0,5–0,7).
  • Risques par sous-population à l’analyse multivariée (rapports de risque corrigés) :
    • Origine ethnique noire :
      • Après 2011 : 5,05 (P = 0,01).
      • 2008–2011 : 2,84 (P = 0,03).
      • 2004–2007 : 2,47 (P = 0,02).
      • Avant 2004 : 3,32 (P = 0,01).
    • Acquisition hétérosexuelle du VIH :
      • Hommes : 2,3 (IC à 95 % : 1,57–3,36).
      • Femmes : 2,40 (IC à 95 % : 1,67–3,46).
    • Comparaison entre les personnes d’origine ethnique noire d’ascendance africaine et les personnes d’origine ethnique noire d’ascendance caribéenne : 
      • 2,10 (IC à 95 % : 1,19–3,70).

Méthodologie

  • Une analyse de cohorte rétrospective a examiné l’incidence de la TB et les facteurs de risque parmi les personnes engagées à recevoir des soins contre le VIH au Royaume-Uni, pendant la période allant de 1996 à 2017.
  • Financement : Conseil pour la recherche médicale (Medical Research Council), Royaume-Uni.

Limites

  • Données cliniques et données démographiques manquantes.
  • L’origine ethnique est utilisée comme un indicateur de substitution de l’exposition à la TB.
  • La TB latente n’a pas été prise en compte.