L’incidence de CCR augmente de manière abrupte entre 49 et 50 ans

  • Abualkhair WH & al.
  • JAMA Netw Open
  • 3 janv. 2020

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une analyse de la base de données Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results, SEER) révèle une augmentation brutale de l’incidence du cancer colorectal (CCR) entre 49 et 50 ans.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les analyses précédentes des tranches d’âge sont passées à côté de cette augmentation.
  • Il pourrait y avoir un fardeau élevé de cas de CCR précliniques non détectés, d’apparition précoce, chez des personnes plus jeunes.

Protocole de l’étude

  • Une analyse rétrospective par paliers de 1 an (intervalle : 30–60 ans) a été réalisée à partir de la base de données SEER (n = 165 160 cas de CCR ; 55,9 % d’hommes ; 75,4 % de personnes d’origine ethnique blanche).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • L’augmentation la plus importante de l’incidence du CCR parmi toutes les tranches d’âge a été observée entre l’âge de 49 et de 50 ans :
    • Rapport du taux d’incidence : 1,46 (IC à 95 % : 1,43–1,51).
    • La modélisation log-linéaire a suggéré que l’augmentation de l’âge représentait une augmentation de 16,6 %.
  • L’augmentation observée entre 49 et 50 ans touchait toutes les régions des États-Unis, les hommes comme les femmes, les populations d’origine ethnique blanche comme noire, et les cancers du côlon comme du rectum.
  • L’augmentation concernait la maladie de stade local (augmentation de 75,9 %), la maladie de stade régional (30,3 %) et la maladie de stade distant (15,7 %).
  • Parmi les CCR diagnostiqués chez des patients âgés de 50 ans, 92,9 % étaient invasifs.

Limites

  • Analyse rétrospective.