L’immunothérapie orale au blé offre des résultats prometteurs


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des chercheurs ont rapporté des résultats prometteurs à la suite du premier essai clinique multicentrique rigoureux portant sur l’immunothérapie orale (ITO) au blé.

Les résultats, publiés dans la revue Journal of Allergy and Clinical Immunology, suggèrent qu’une immunothérapie de 52 semaines était associée à une désensibilisation chez 52 % des individus allergiques au blé. 

L’étude a randomisé 46 patients âgés de 4,2 à 22,3 ans pour recevoir une faible dose d’ITO au gluten vital de blé (GVB) ou un placebo.

Après le test de provocation aux aliments en double aveugle et contrôlé par placebo (Double-Blind, Placebo-Controlled Food Challenge, DBPCFC) à un an, les sujets actifs ont poursuivi l’ITO pendant une année supplémentaire et ont fait l’objet d’un DBPCFC à deux ans. Si le test était réussi, un autre DBPCFC était réalisé après l’arrêt du traitement. Les sujets traités par placebo ont ensuite reçu une immunothérapie à forte dose.

Après un an, 12 (52,2 %) des 23 participants recevant une immunothérapie à faible dose ont rempli le critère d’évaluation principal de consommation réussie d’une dose (CRD) de 4 443 mg de protéine de blé (PB) ou plus, comparativement à 0 (0 %) des 23 sujets sous placebo (P 

Après deux ans, sept (30,4 %) des patients recevant une immunothérapie étaient désensibilisés à la CRD de 7 443 mg de PB. Trois sujets (13 %) ont obtenu une absence de réponse durable 8 à 10 semaines après l’arrêt du traitement.

Chez les sujets sous placebo qui sont passés à l’immunothérapie à forte dose, 12 (57,1 %) des 21 sujets étaient désensibilisés après un an.

Au cours de la première année, 15,4 % des doses d’immunothérapie étaient associées à des réactions indésirables.