L’ICP offre-t-elle un bénéfice dans le cadre du CBPC de stade limité ?

  • Pezzi TA & al.
  • JAMA Netw Open
  • 1 avr. 2020

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’administration d’une irradiation crânienne prophylactique (ICP) après une radiothérapie thoracique n’est associée à aucune réduction du risque de métastases cérébrales ni amélioration de la survie globale (SG), chez les patients atteints d’un cancer bronchique à petites cellules (CBPC) de stade limité (SL) pour qui le stade de la maladie a été évalué par imagerie par résonance magnétique (IRM).

Pourquoi est-ce important ?

  • Bien que certaines recommandations nationales préconisent de réaliser une ICP chez certains patients atteints d’un CBPC, cette recommandation s’appuie sur des études menées avant que l’utilisation de l’IRM pour la stadification ne se généralise.

Protocole de l’étude

  • 297 patients atteints d’un CBPC-SL ont fait l’objet d’une radiothérapie thoracique, suivie (n = 205) ou non (n = 92) d’une ICP.
  • 84 paires de patients ont été appariées selon les scores de propension.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • La dose médiane de radiothérapie thoracique était de 45,0 Gy dans les 2 groupes.
  • Une réponse complète ou partielle à la radiothérapie a été rapportée chez 91,4 % des patients du groupe sans ICP et chez 94,9 % des patients du groupe ICP.
  • Après un appariement selon les scores de propension, le taux d’incidence de métastases cérébrales non corrigé était plus élevé dans le groupe sans ICP que dans le groupe ICP, mais pas de manière significative (20,40 % contre 11,20 % ; P = 0,10).
  • L’analyse multivariée a révélé que l’ICP n’était associée à aucune réduction du risque de métastases cérébrales (rapport de risque [RR] corrigé : 0,513 ; P = 0,09) ni amélioration de la SG (RR corrigé : 0,787 ; P = 0,17).

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.