L’ibuprofène et le risque de saignement après une tonsillectomie


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouveaux résultats suggèrent que l’ibuprofène pourrait augmenter le risque de saignement sévère après une tonsillectomie, chez des patients pédiatriques, avec ou sans adénoïdectomie. Les chercheurs ont cependant affirmé que d’autres études sur le sujet sont nécessaires. 

L’essai de non-infériorité multicentrique en double aveugle a affecté de manière aléatoire 741 enfants ayant fait l’objet d’une tonsillectomie seule ou d’une tonsillectomie accompagnée d’une adénoïdectomie pour qu’ils reçoivent de l’ibuprofène (10 mg/kg) ou du paracétamol (15 mg/kg) toutes les 6 heures pendant les 9 premiers jours ayant suivi l’opération.

Le critère d’évaluation principal était le saignement de type 3, défini comme un saignement nécessitant une intervention chirurgicale.

Sur les 741 enfants inclus, 688 enfants ont reçu le médicament à l’étude. Le taux de saignement nécessitant une intervention chirurgicale était de 1,2 % dans le groupe du paracétamol et de 2,9 % dans le groupe de l’ibuprofène. Aucun événement indésirable significatif ou décès n’est survenu.

L’étude a conclu qu’il ne pouvait être exclu que l’ibuprofène puisse causer des hémorragies plus sévères que le paracétamol dans le cas d’une utilisation dans ce contexte.

Selon les auteurs, qui ont écrit dans la revue JAMA Otolaryngology-Head & Neck Surgery, « ce résultat doit être pris en considération lors de la sélection d’un schéma analgésique postopératoire. Il est nécessaire de mener d’autres recherches pour déterminer si l’ibuprofène entraîne une augmentation des saignements lorsqu’il est utilisé pendant une plus courte durée, de manière moins fréquente ou dans le cadre d’un schéma analgésique postopératoire à plusieurs médicaments. »