L’hypothyroïdie n’est pas associée à la récidive du cancer du sein ou à la mortalité

  • Falstie-Jensen AM & al.
  • Breast Cancer Res
  • 22 mars 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’hypothyroïdie, un effet secondaire tardif peu fréquent de la radiothérapie, n’a aucun impact sur la récidive du cancer du sein ou la mortalité, selon une cohorte nationale danoise.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit de la première étude de ce type à évaluer les liens entre l’hypothyroïdie et la récidive du cancer du sein ou la mortalité.
  • Les résultats devraient rassurer les patientes et les médecins.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte populationnelle rétrospective a été constituée à partir des registres médicaux nationaux, afin d’identifier toutes les Danoises (de 35 ans et plus) atteintes d’un cancer du sein de stade I–III (n = 35 463 pour 212 641 personnes-années de suivi).
  • L’incidence d’hypothyroïdie a été déterminée à partir des diagnostics hospitaliers ou des ordonnances de lévothyroxine.
  • L’étude s’est appuyée sur deux modèles analytiques : l’hypothyroïdie présente au moment du diagnostic de cancer du sein (hypothyroïdie prévalente) et l’hypothyroïdie survenue au cours du suivi, soit un an après l’exposition variant dans le temps (hypothyroïdie incidente).
  • Financement : Fonds danois indépendant de recherche ; autres.

Principaux résultats

  • 1 272 femmes présentaient une hypothyroïdie au moment du diagnostic ; 859 ont développé une hypothyroïdie au cours du suivi.
  • L’hypothyroïdie prévalente n’était pas associée à la récidive du cancer du sein (RRc : 1,01 ; IC à 95 % : 0,87–1,19) ou à la mortalité toutes causes confondues (RRc : 1,02 ; IC à 95 % : 0,92–1,14).
  • L’hypothyroïdie incidente n’était pas associée à la récidive du cancer du sein (RRc : 0,93 ; IC à 95 % : 0,75–1,16) ou à la mortalité toutes causes confondues (RRc : 1,08 ; IC à 95 % : 0,95–1,23).
  • La stratification selon la radiothérapie, la chimiothérapie, le statut ménopausique ou le statut du récepteur des œstrogènes n’a eu aucun effet sur les résultats.

Limites

  • L’hypothyroïdie est souvent sous-diagnostiquée dans la population générale.