L’hésitation vaccinale est une menace majeure pour la santé mondiale, selon l’AMM


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Association médicale mondiale (AMM) a exprimé sa vive inquiétude au sujet des rapports croissants de flambées de rougeole dans de nombreuses régions du monde, et a appelé les médecins à répondre aux préoccupations des parents en proie à l’hésitation vaccinale. 

Lors de la réunion de son Conseil à Santiago, au Chili, qui s’est tenue la semaine dernière, l’association a déclaré que les idées fausses sur la vaccination et la réduction des taux de vaccination posent un défi de taille aux autorités de santé de l’ensemble des nations. Les membres du Conseil de l’AMM ont convenu d’une résolution d’urgence, laquelle met en lumière le défi que posent la multiplication des voyages internationaux par des « personnes insuffisamment protégées » et les idées fausses.

« Les flambées croissantes de rougeole menacent à la fois la vie des enfants et celle des adultes. Nous nous associons à l’avertissement de l’Organisation mondiale de la Santé, selon lequel l’hésitation vaccinale est devenue une menace majeure pour la santé mondiale », a déclaré le Dr Frank Montgomery, président de l’AMM.

« La rougeole n’est pas une maladie anodine et la vaccination doit être considérée comme un devoir public et non comme un choix individuel. Il convient de lutter contre le risque que constitue, pour l’immunité collective, l’hésitation vaccinale, qui s’appuie sur de fausses informations. » 

L’AMM appelle les associations médicales nationales à mener une sensibilisation sur les calendriers d’immunisation et exhorte chaque médecin à accorder une attention particulière aux préoccupations des parents en proie à l’hésitation vaccinale.