L’évaluation des commotions chez les footballeurs d’élite suit rarement les recommandations

  • Univadis
  • Medical News
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Au moins un événement de commotion potentiel s’est produit en moyenne par match durant le championnat d’Europe de l’UEFA en 2016 ; toutefois, près des trois quarts des incidents impliquant une collision à la tête n’ont pas donné lieu à une évaluation médicale par le personnel de santé présent sur la touche, selon une étude publiée aujourd’hui (jeudi) dans la revue BMJ Open.

Pour les besoins de l’étude, une équipe d’observateurs formés, dirigée par le Dr Michael Cusimano, neurochirurgien à l’Hôpital St. Michael à Toronto, a examiné les 51 rencontres du tournoi pour déterminer si les commotions présumées chez les footballeurs d’élite font l’objet d’une évaluation médicale selon les recommandations issues des déclarations de consensus des Conférences internationales sur les commotions cérébrales dans le sport (International Conferences on Concussion in Sport). Ils ont identifié 69 événements de commotion potentiels (ECP) ayant impliqué 61 athlètes, parmi lesquels environ 72,5 % n’ont pas fait l’objet d’une évaluation médicale par le personnel de santé présent sur la touche. Parmi les ECP qui n’ont pas été évalués médicalement, 88 % se caractérisaient par deux signes ou plus de commotion.

Les auteurs ont noté un certain nombre d’obstacles susceptibles de contribuer à la faible mise en œuvre des protocoles d’évaluation des commotions d’origine sportive dans le football, notamment les enjeux élevés de la compétition sportive et les règles du jeu, lesquels pourraient pousser le personnel médical à ignorer les ECP. Selon eux, les résultats démontrent qu’il existe un « besoin urgent d’améliorer l’évaluation et la prise en charge des joueurs suspectés d’avoir subi une commotion ».