L’ESMO met à jour ses recommandations relatives au cancer de la vessie


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La Société européenne d’oncologie médicale (European Society for Medical Oncology, ESMO) a publié une mise à jour en ligne de ses recommandations pour le diagnostic, le traitement et le suivi du cancer de la vessie.

Les recommandations mises à jour préconisent d’envisager le pembrolizumab chez les patients atteints d’un cancer urothélial (CU) réfractaire au platine, car il s’est avéré améliorer la survie globale (SG ; recommandation de niveau I-A). Les données probantes de niveau II-B issues d’essais de phases I–IV ont montré des signaux cohérents en matière de SG avec l’atézolizumab. Par conséquent, il est également recommandé dans ce cadre. L’utilisation du nivolumab, de l’avélumab et du durvalumab est soutenue par des données probantes de niveau III-B et l’ESMO précise que ces agents peuvent être utilisés dans le cadre du CU.

L’ESMO a indiqué que les biomarqueurs ne doivent pas être utilisés pour sélectionner les patients en vue du traitement du CU réfractaire au platine.

La mise à jour mentionne que la chimiothérapie à base de carboplatine, le pembrolizumab ou l’atézolizumab sont tous des choix acceptables pour les patients de statut PD-L1 positif et qui ne sont pas éligibles à la chimiothérapie à base de cisplatine. Le pembrolizumab et l’atézolizumab doivent uniquement être utilisés chez les patients de statut PD-L1 positif [III-B].

L’erdafitinib n’a pas encore été approuvé par l’Agence européenne des médicaments. L’ESMO indique toutefois que ce médicament peut être envisagé chez les patients prétraités atteints d’un CU de stade avancé et porteurs d’altérations au niveau de FGFR2/3 [III-B], le cas échéant.

La mise à jour en ligne est disponible en intégralité ici.