L’éosinopénie, marqueur de sepsis aux urgences

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Depuis quelques années, des études s'intéressent à l'éosinopénie comme marqueur prédictif d'infections. Il a été précédemment montré que ce paramètre permet de distinguer les syndromes inflammatoires liés à une infection et ceux liés à une maladie inflammatoire systémique ou à une néoplasie. D'autres études ont montré que l'éosinopénie pouvait faciliter le diagnostic de sepsis ainsi que celui d'infections bactériennes en service de réanimation. Une équipe française a voulu évaluer la pertinence de l'éosinopénie aux urgences.

Méthodologie
  • Étude monocentrique rétrospective conduite dans deux services d'urgences au CHU de Strasbourg.

  • Les sujets inclus étaient ceux ayant bénéficié d'une NFS lors de leur admission aux urgences. Les sujets traités par antibiothérapie ou pouvant présenter un taux d'éosinophiles modifié par une autre cause qu'une infection ont été exclus (immunosuppression, pathologie maligne, chimiothérapie antitumorale…).

  • Le diagnostic à la sortie de l'hospitalisation ou à l'issue du passage aux urgences et les données des analyses biologiques ont été recueillis et analysés. Les infections étaient classifiées selon leur nature et leur gravité clinique.

  • L'éosinopénie était définie par un taux circulant d'éosinophiles inférieur à 50/mm³ ; l'hyperleucocytose était objectivée par un taux circulant de leucocytes supérieur à 12.000 éléments/mm³.

  • La sensibilité, la spécificité, les valeurs prédictives positives et négatives ont été calculées pour chaque variable biologique étudiée.

Résultats

  • Au total, 692 sujets ayant bénéficié d'une NFS aux urgences ont été inclus dans l'analyse : parmi eux, 125 présentaient un sepsis et 567 une autre pathologie. Parmi ceux qui souffraient d'une infection, 108 n'avaient pas de critère de gravité, 16 souffraient d'un état de sepsis sévère et un patient était en éta...