L’embolisation bariatrique s’avère prometteuse dans le cadre du traitement de l’obésité


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une nouvelle recherche suggère que l’embolisation bariatrique pourrait être un traitement prometteur pour l’obésité et qu’elle peut permettre une perte de poids et une réduction de l’appétit pendant une période allant jusqu’à un an après le traitement. 

L’étude prospective a inclus 20 adultes gravement obèses âgés de 27 à 68 ans, qui étaient inscrits dans deux établissements entre juin 2014 et février 2018. Une embolisation transartérielle du fundus gastrique a été pratiquée à l’aide de microsphères emboliques de 300 à 500 µm. 

L’intervention a été pratiquée avec succès chez tous les participants sans aucun événement indésirable majeur. Les participants ont présenté une perte de poids excédentaire moyenne de 8,2 % à 1 mois, de 11,5 % à 3 mois, de 12,8 % à 6 mois et de 11,5 % à 12 mois. La faim ou l’appétit a diminué pendant quatre semaines après l’embolisation et a augmenté par la suite, sans toutefois atteindre les niveaux préalables à l’embolisation. Les patients ont également montré des signes encourageants de changements métaboliques. 

Écrivant dans la revue Radiology, les auteurs ont déclaré que, même si l’embolisation bariatrique est peu susceptible de favoriser la perte de poids de manière aussi efficace que la chirurgie bariatrique, son efficacité est au moins égale à celle de certaines pharmacothérapies. « Elle pourrait fournir l’assistance nécessaire aux patients éprouvant des difficultés à mener à bien des programmes de perte de poids basés sur la modification du mode de vie », ont-ils conclu.