L’EMA va tenir une audience publique sur les quinolones


  • Dawn O'Shea
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) va tenir une audience publique sur les expériences personnelles vis-à-vis des antibiotiques de types quinolones et fluoroquinolones. L’audience fera partie d’un examen portant sur des antibiotiques oraux, injectables et inhalés de types quinolones et fluoroquinolones qui vise à évaluer la persistance des effets secondaires graves.

L’examen a été lancé en février 2017. L’EMA a indiqué, lors du déroulement de l’examen, avoir observé un intérêt accru du public pour la sécurité d’emploi de ces médicaments et, prenant acte de cet intérêt croissant, l’agence a décidé qu’il serait utile de tenir une audience afin « de mieux comprendre les opinions du public sur les risques associés à ces antibiotiques et sur la faisabilité de certaines mesures visant à optimiser leur utilisation en toute sécurité ».

L’audience publique aura lieu durant la réunion du Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Pharmacovigilance Risk Assessment Committee, PRAC) de l’EMA en juin 2018. De plus amples informations, notamment un résumé des préoccupations liées à la sécurité d’emploi, une liste des questions spécifiques sur la nature des informations demandées au public et un formulaire de demande, seront bientôt publiées sur le site Internet de l’EMA.

Ce n’est que la seconde fois que l’EMA tient une audience publique lors d’un examen de la sécurité d’emploi d’un médicament. La première audience, en 2017, avait été tenue dans le cadre de l’examen de la sécurité d’emploi du valproate durant la grossesse.