L’ECDC rapporte une grappe de cas de Salmonella Enteritidis associés aux voyages


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) rapporte une grappe de cas de Salmonella Enteritidis parmi des personnes ayant voyagé en bateau de croisière. 

24 cas ont été rapportés au Royaume-Uni, parmi des personnes âgées de 40 à 84 ans qui avaient visité différentes destinations en Méditerranée orientale et au Moyen-Orient. Tous les cas ont rapporté avoir pris l’intégralité de leurs repas sur le bateau de croisière, et nombre d’entre eux ont également passé la totalité de la période d’incubation sur le bateau. Les dates de prélèvement d’échantillons sur les cas sont comprises entre le 6 et le 21 mai 2019. 

L’ECDC a déclaré que l’investigation menée jusqu’ici indique qu’il y a plus d’une croisière associée à cette flambée. Même si le centre a indiqué ne pas savoir si les différents bateaux de croisière sont gérés par la même entreprise, il est probable que le même produit contaminé a été distribué sur différents bateaux.

« Étant donné que la dernière apparition de symptômes signalée remonte au 21 mai 2019 et compte tenu de certains retards dans le signalement, il est probable que des cas supplémentaires associés à cet événement seront rapportés au Royaume-Uni et dans d’autres pays de l’Union européenne/Espace économique européen en mesure de réaliser en temps opportun le séquençage des isolats de S. Enteritidis chez les patients ayant voyagé à l’étranger », a indiqué le centre.