L’ECDC rapporte des flambées de dengue en France et en Espagne


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Suite à la confirmation de cas de dengue acquis localement en France et en Espagne, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) a publié une évaluation du risque de transmission dans d’autres régions de l’Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE).

Au début du mois d’octobre, trois cas autochtones de dengue ont été confirmés en Espagne et six cas en France (cinq à Saint-Laurent-du-Var et un à Montpellier) sous la forme de trois flambées distinctes. Il s’agit des premiers cas autochtones de dengue au sein d’États membres continentaux de l’UE/EEE depuis 2017. Il est estimé que le virus a été introduit dans ces régions par le biais de voyageurs virémiques revenant de régions endémiques.

Des cas de dengue acquis localement avaient été documentés dans le sud de la France en 2010, 2013, 2014 et 2015. En Espagne, il s’agit du premier groupe de cas de dengue acquis localement à être rapporté.

L’ECDC a indiqué que la détection d’autres cas dans les régions touchées et ailleurs est possible, et que le risque de transmission du virus dans le pays de résidence des visiteurs s’étant rendus dans les régions touchées ne peut être exclu. Toutefois, étant donné l’activité du vecteur de la maladie, l’ECDC a conclu que la probabilité de transmission ultérieure, qu’elle soit locale ou généralisée, est très faible.