L’ECDC émet des conseils en amont de la Coupe du monde de rugby au Japon


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) a émis des conseils de santé en amont de la Coupe du monde de rugby 2019. L’événement se déroulera du 20 septembre au 2 novembre au Japon. Entre 400 000 et 600 000 supporters sont attendus à cette occasion. 

Selon les données fournies par l’ECDC, qui sont issues de l’Institut national des maladies infectieuses du Japon, le pays a connu des flambées de rougeole et de rubéole depuis 2018. À la date du 11 août 2019, 672 cas de rougeole et 2 079 cas de rubéole avaient été signalés pour l’année 2019. Pendant la même période, 13 095 cas de tuberculose, 4 009 cas de syphilis et 727 cas de SIDA ont été signalés ainsi que 200 cas de dengue et 16 de chikungunya.

L’ECDC conseille aux voyageurs qui participent à l’événement d’être complètement vaccinés conformément à leur calendrier national de vaccination. La vaccination par deux doses de vaccins contenant les virus de la rougeole et de la rubéole est conseillée pour les adultes et les enfants non vaccinés ou n’étant pas complètement vaccinés. Aucun cas d’encéphalite japonaise n’a été signalé en 2019, et l’ECDC indique que la vaccination systématique contre la maladie n’est pas nécessaire si les voyageurs passent un court séjour d’environ 1 mois et restent en zone urbaine.