L’augmentation de la chaleur dans les endroits déjà chauds est associée à des augmentations spectaculaires de la mortalité d’origine CV

  • Circulation

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Avec la chaleur qui s’intensifie dans les endroits les plus chauds, la mortalité d’origine cardiovasculaire (CV) augmente « de façon spectaculaire », selon les auteurs de cette étude basée au Koweït.
  • Les individus plus jeunes et les hommes présentent un risque plus élevé.
  • Les risques relatifs rapportés par les auteurs sont plus élevés que ceux constatés dans les études précédentes.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les auteurs appellent à une « vigilance accrue parmi les cliniciens », en particulier les cardiologues.
  • La durée et l’intensité des vagues de chaleur devraient s’accroître avec le changement climatique, ont-ils affirmé, faisant référence aux récents événements extrêmes.

Principaux résultats

  • La température extrême pendant la période de l’étude était de 42,7 °C (108,9 °F).
  • La mortalité la plus faible a été observée à 34,7 °C (94,5 °F).
  • Le risque relatif de décès d’origine CV, en comparant les valeurs les plus hautes et les plus basses de ces températures, était de : 3,09 (IC à 95 % : 1,72–5,55).
    • Pour les hommes, ce risque était de 3,53 (IC à 95 % : 1,74–7,16).
    • Pour les femmes, il était de 2,36 (IC à 95 % : 0,83–6,66).
    • Pour la tranche d’âge de 15–64 ans, le risque relatif à la température associée à la mortalité la plus élevée, par rapport à la température associée à la mortalité la plus faible, était de : 3,84 (IC à 95 % : 1,57–7,70).
    • Pour les âges supérieurs à 65 ans, ce risque était de 2,29 (IC à 95 % : 0,96–5,48).

Protocole de l’étude

  • Une étude de séries chronologiques a été menée au Koweït, sur la période 2010–2016, avec un relevé des températures ambiantes moyennes sur 24 heures à l’échelle du pays.
  • Les données relatives à la mortalité sont issues du département des Statistiques de l’état civil du Koweït.
  • Financement : Agence de protection de l’environnement des États-Unis (US Environmental Protection Agency) ; Fondation du Koweït pour l’avancement des sciences (Kuwait Foundation for the Advancement of Sciences).

Limites

  • Données administratives.
  • Des températures localisées n’ont pas été évaluées.