L’association progestatif et metformine est une alternative épargnant la fertilité dans le cadre du cancer de l’endomètre

  • Mitsuhashi A & al.
  • J Gynecol Oncol
  • 1 nov. 2019

  • Par Craig Hicks
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’association acétate de médroxyprogestérone (AMP) et metformine est efficace pour traiter les patientes atteintes d’une hyperplasie atypique de l’endomètre (HAE) ou d’un cancer de l’endomètre (CE), en particulier celles dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur ou égal à 25 kg/m2.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’association AMP et metformine pourrait représenter une alternative à l’administration d’un progestatif seul dans le cadre du traitement de l’HAE et du CE épargnant la fertilité, en raison d’un taux de réponse élevé, d’un faible taux de récidive et de bons résultats en termes de fertilité.

Protocole de l’étude

  • Les chercheurs ont analysé les dossiers médicaux de patientes atteintes d’un CE ou d’une HAE traitées par AMP 400 mg et metformine 750-2 250 mg par jour (N = 63 ; âge médian : 35 ans [intervalle : 26–44] ; IMC supérieur ou égal à 25 kg/m² : 76 % ; résistance à l’insuline : 68 %).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Dans l’ensemble, le taux de réponse complète (RC) était de 97 % à 18 mois.
  • Une rechute est survenue au cours de la période de suivi chez 13,1 % des patientes ayant obtenu une RC.
  • Dans l’ensemble, la survie sans rechute (SSR) à 5 ans était de 84,8 %.
  • Les patientes ayant un IMC supérieur ou égal à 25 kg/m² présentaient un pronostic significativement plus favorable (rapport de cotes [RC] : 0,19 ; P = 0,009).
  • Dans l’ensemble, les taux de grossesses et de naissances viables étaient de 61 % et 45 %, respectivement.

Limites

  • Protocole rétrospectif et monocentrique.