L’Association médicale mondiale définit ses priorités pour 2017

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

L’Association médiale mondiale (AMM) espère que les dirigeants mondiaux vont accroître leurs efforts pour lutter contre les effets du changement climatique au cours de cette année. 

Dans un communiqué soulignant ses principales préoccupations pour 2017, l’AMM a précisé que parmi ses nouvelles politiques adoptées cette année, l’une des plus importantes avait eu pour objet d’exhorter les organisations de santé à transférer leurs investissements des entreprises du secteur énergétique utilisant les combustibles fossiles à celles produisant de l’énergie provenant de sources renouvelables, en se déclarant optimiste sur les progrès qui seraient réalisés sur la question lors de l’année à venir. 

Le Dr Ketan Desai, président de l’AMM, s’est exprimé ainsi : « Nous espérons également que les gouvernements vont renforcer leurs systèmes de santé publique afin d’améliorer la capacité des populations à s’adapter au changement climatique. Le moment est venu pour les gouvernements de tenir leurs engagements afin de remédier au changement climatique et de ne pas reculer. »

L’organisation reste en outre très préoccupée par les médecins qui sont pris pour cibles dans les zones de guerre et de conflit. « Le nombre de personnes tuées et blessées chez les médecins et les autres professionnels de la santé au cours de l’année passée est un rappel tragique de la perte du respect des lois et des conventions internationales sur la protection due à l’ensemble des personnels médicaux en zones de guerre », a déclaré le Dr Desai.