L’Association médicale mondiale condamne la détention d’un médecin turc


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Association médicale mondiale (World Medical Association, WMA) appelle à la libération immédiate d’un médecin ayant été emprisonné en Turquie pour avoir administré un traitement médical à des membres présumés de groupes armés kurdes.

Le Dr Serdar Küni, ancien président de l’association médicale Şırnak de la Turquie, a été arrêté au mois d’octobre de l’année dernière et comparaîtra à nouveau devant le tribunal aujourd’hui, ce lundi (24 avril). 

Avant son audition, la WMA a adopté une résolution d’urgence condamnant la situation du Dr Küni qui figure, selon l’association, parmi les nombreux autres exemples d’arrestations, de détentions et de licenciements de médecins en Turquie depuis 2015.

« La protection des professionnels de santé est essentielle pour leur permettre de remplir leurs obligations de soins envers les personnes qui en ont besoin, quelle que soit l’identité, l’affiliation ou l’opinion politique de ces personnes », la résolution stipule-t-elle. 

« La WMA considère que sanctionner un médecin pour avoir dispensé des soins à un patient constitue une violation patente des normes internationales du droit humanitaire et des droits humains, ainsi que de la déontologie médicale. Cette sanction contrevient en outre au principe d’humanité qui impose de préserver la dignité humaine. » 

La WMA exhorte les associations médicales nationales et la communauté internationale des professionnels de santé à se mobiliser en faveur de la libération immédiate du Dr Küni.