L’association échographie et mammographie améliore la sensibilité de la détection en cas de forte densité mammaire, selon une méta-analyse

  • Yuan WH & al.
  • Br J Cancer
  • 12 juin 2020

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’association échographie et mammographie offre une meilleure sensibilité, mais une moins bonne spécificité, dans le cadre de la détection du cancer du sein en cas de forte densité mammaire, comparativement à la mammographie seule, d’après les résultats d’une grande méta-analyse.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette étude détaille la précision et les compromis associés à l’utilisation des deux techniques chez les femmes avec une forte densité mammaire.

Protocole de l’étude

  • Une méta-analyse a été réalisée à partir de 21 études (essais contrôlés randomisés, études de cohorte rétrospectives et prospectives menées dans le monde entier) ayant inclus plus de 30 000 femmes avec une forte densité mammaire.
  • Les études répondaient aux critères d’inclusion après une recherche menée dans les bases de données MEDLINE, Cochrane, Embase et Google Scholar.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Association échographie et mammographie, contre mammographie seule : 
    • Sensibilité supérieure : 96 %, contre 74 %.
      • Risque relatif : 0,699 (P 
    • Spécificité inférieure : 87 %, contre 93 %.
      • Risque relatif : 1,060 (P = 0,001).
  • L’échographie de suivi, réalisée après une mammographie initiale négative, a démontré une sensibilité combinée élevée de 96 % et une spécificité de 88 %.
  • Les résultats obtenus étaient similaires lors de l’analyse des sous-groupes selon le pays, la méthode échographique et le moment de l’échographie.

Limites

  • Inclusion d’études de cohorte observationnelles.
  • Hétérogénéité entre les études.