L’Assemblée mondiale de la Santé adopte des résolutions sur la couverture sanitaire universelle


  • Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les États membres participant à l’Assemblée mondiale de la Santé de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont adopté trois résolutions relatives à la couverture sanitaire universelle (CSU). Ces résolutions portent sur les soins en médecine générale, le rôle des agents de santé communautaires et la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la CSU prévue en septembre 2019.

La première résolution exhorte les États membres à prendre des mesures pour la mise en œuvre de la Déclaration d’Astana, adoptée à l’occasion de la Conférence mondiale sur les soins de santé primaires de 2018, laquelle reconnaît le rôle essentiel d’un système de soins en médecine générale solide pour permettre aux pays de fournir l’ensemble des services de santé dont une personne a besoin tout au long de sa vie.

La deuxième résolution reconnaît la contribution des agents de santé communautaires à la réalisation de la couverture sanitaire universelle, à la riposte aux urgences sanitaires et à la promotion de l’amélioration de la santé des populations. Elle invite instamment les pays et les partenaires à utiliser les recommandations de l’OMS relatives à la politique de santé et aux fonctions d’appui du système propres à optimiser les programmes d’agents de santé communautaires et à affecter des ressources adéquates.

La résolution finale sur la CSU approuvée par les États membres appuie les préparatifs de la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la CSU prévue en septembre. Dans la résolution, les États membres sont invités à accélérer les progrès vers la CSU, l’accent étant mis sur les personnes et les groupes démunis, vulnérables et marginalisés.

L’Assemblée mondiale de la Santé se déroulera du 20 au 28 mai à Genève, en Suisse.