L’AMM et le CPME condamnent les arrestations de quatre professionnels de santé turcs


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Association médicale mondiale (AMM) et le Comité permanent des médecins européens (CPME) ont dénoncé les arrestations de quatre professionnels de santé en Turquie et exhortent les autorités à abandonner les charges retenues contre ces personnes. 

Les quatre professionnels de santé, un médecin et trois infirmières, ont été arrêtés par les autorités turques plus tôt ce mois-ci et sont détenus dans la prison de Şırnak sous le chef d’accusation de soutien à une activité terroriste.  

Selon l’AMM et le CPME, leurs avocats déclarent qu’ils ont prodigué des soins à un enfant blessé en 2015 à une période où avait été déclaré un couvre-feu et où il était quasi-impossible d’avoir accès à des services de santé. 

Dans une lettre adressée au président turc, le Dr Frank Ulrich Montgomery, président du conseil de l’AMM et président du CPME, a condamné « l’arrestation brutale » des personnes en affirmant qu’il y avait une « disproportion criante entre les faits reprochés et les mesures prises par les autorités turques ».

Il a par ailleurs ajouté : « Ces professionnels de santé n’ont rien fait d’autre que d’exercer leurs fonctions, conformément aux principes éthiques régissant les soins de santé. Selon notre code de conduite, le médecin a pour obligation de veiller au respect absolu de la vie humaine. Il est donc de notre responsabilité d’étendre les soins de santé à tous ceux qui en ont besoin, partout et y compris dans des situations d’urgence. »