L’AMM dénonce les attaques ciblant des hôpitaux pour enfants


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Association médicale mondiale (AMM) a dénoncé les attaques d’hôpitaux pour enfants et a appelé à agir pour y mettre un terme. 

Dans un communiqué, publié pour coïncider avec le 30e anniversaire de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant cette semaine, l’AMM a mis en évidence ce qu’elle qualifie de « tendance croissante des forces armées et des terroristes à attaquer des hôpitaux pour enfants ». Le président de l’AMM, le Dr Miguel Jorge, a déclaré que les attaques sans discrimination commises en Bolivie, au Yémen et en Syrie, qui ont récemment été rapportées, doivent être condamnées par le monde entier. 

« L’anniversaire de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant nous donne l’occasion de dénoncer ces violations effroyables du droit international », a déclaré le Dr Jorge. 

« Des enfants innocents, ainsi que le personnel médical qui les soigne sont blessés et tués lors de ces attaques. Les hôpitaux, et en particulier les hôpitaux pour enfants, doivent être protégés en période de conflit. Toutes les parties impliquées doivent être forcées, par l’opinion publique mondiale, à mettre fin à ce scandale, et les auteurs de ces crimes doivent assumer pleinement les conséquences de leurs actes devant une cour de justice. Nous le devons à nos enfants », a ajouté le président de l’AMM. 

Ce communiqué intervient alors que 929 attaques contre les soins de santé ont été comptabilisées jusqu’à présent cette année.