L’amélioration des systèmes de santé est nécessaire dans 16 pays européens


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La Commission européenne a publié des recommandations préconisant aux gouvernements de 16 États membres de réaliser des investissements dans leur système de santé national ou d’accroître leur efficacité, d’améliorer leur accessibilité et de renforcer leur résilience. 

La semaine dernière, la Commission a adopté des propositions de recommandations par pays (RPP), qui portent notamment sur la santé et les investissements relatifs à la santé, en donnant des orientations en matière de politique économique à l’ensemble des États membres de l’Union européenne (UE) pour les 12 à 18 prochains mois. 

Il est notamment préconisé parmi les recommandations que l’Irlande réponde à la hausse prévue des dépenses liées au vieillissement en améliorant la rentabilité de son système de santé. Il est recommandé que la Finlande améliore la rentabilité et l’égalité d’accès à ses services sociaux et de soins de santé. La Commission recommande au Portugal d’améliorer la qualité de ses finances publiques en accordant la priorité aux dépenses soutenant la croissance, tout en renforçant le contrôle des dépenses globales, la rentabilité et la mise en place d’un budget adéquat, en mettant en particulier l’accent sur une réduction durable des arriérés des hôpitaux. La Bulgarie a pour recommandation d’améliorer l’accès à ses services de santé, notamment en réduisant les dépenses à la charge des patients et en remédiant aux pénuries de professionnels de santé.

Les propositions de recommandations par pays de la Commission vont à présent être discutées par le Conseil, étape durant laquelle les pays de l’UE ont jusqu’au début du mois de juillet pour voter sur leur adoption définitive.