L’âge au moment du diagnostic de CCR a tendance à diminuer aux États-Unis

  • Virostko J & al.
  • Cancer
  • 22 juil. 2019

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Entre 2004 et 2015, il y a eu une augmentation de la proportion de patients âgés de moins de 50 ans ayant reçu un diagnostic de cancer colorectal (CCR), et ils étaient plus susceptibles de présenter une maladie avancée.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette tendance va dans le sens de ce qui a été observé dans une analyse du programme Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results) de l’Institut national américain du cancer (National Cancer Institute, NCI), et pourrait orienter les discussions sur les recommandations pour un dépistage plus précoce du CCR.

Protocole de l’étude

  • Une analyse rétrospective a été réalisée à partir du registre de la base de données nationale américaine sur le cancer (National Cancer Database ; n = 1 185 763).
  • Financement : NCI ; Institut de prévention et de recherche sur le cancer du Texas (Cancer Prevention and Research Institute of Texas).

Principaux résultats

  • 89 % des cas ont été diagnostiqués à l’âge de 50 ans ou plus, et 11 % à 50 ans ou moins.
  • Chez les sujets plus jeunes :
    • Le cancer rectal primitif était plus fréquent (40,0 % contre 28,5 % ; P 
    • Le diagnostic était plus probablement un stade III ou IV (51,6 % contre 40,0 %).
    • La proportion de tous les diagnostics de CCR a augmenté de 10,0 % en 2004 à 12,2 % en 2015.
  • L’âge moyen au moment du diagnostic a diminué de 0,21 année (IC à 95 % : 0,18–0,24) par an pour le cancer rectal et de 0,19 année (IC à 95 % : 0,16–0,22) par an pour le cancer du côlon.
  • L’augmentation de la proportion de diagnostics à un âge plus jeune a été observée chez les sujets d’origine ethnique blanche hispanique (P 

Limites

  • Analyse rétrospective.