L’ACS publie de nouvelles recommandations concernant le dépistage du CCR

  • Wolf AMD & al.
  • CA Cancer J Clin
  • 30 mai 2018

  • Oncology guidelines update
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La Société américaine sur le cancer (American Cancer Society, ACS) a mis à jour ses recommandations concernant le diagnostic et le traitement du cancer colorectal (CCR) chez les adultes présentant un risque moyen, avec notamment la recommandation de commencer le dépistage à 45 ans dans cette population et des indications pour déterminer quand arrêter le dépistage.

Pourquoi est-ce important ?

  • Des études ont permis d’obtenir de nouvelles données probantes concernant le risque de CCR, le dépistage et les performances des diverses modalités de dépistage depuis la dernière mise à jour des recommandations de l’ACS en 2008.

Recommandations principales

  • Tous les adultes présentant un risque moyen doivent commencer le dépistage du CCR à 45 ans, et le dépistage doit se poursuivre, chez les personnes en bonne santé, jusqu’à 75 ans.
  • Les différents examens recommandés pour le dépistage du CCR sont le test immunochimique fécal annuel, le test de sang occulte fécal à base de gaïac à haute sensibilité ou le test multicible ADN dans les selles tous les 3 ans, une coloscopie tous les 10 ans, une colonographie par TDM tous les 5 ans et une sigmoïdoscopie avec endoscope flexible tous les 5 ans.
  • Le lavement baryté en double contraste ne fait plus partie des alternatives de dépistage acceptables.
  • Les intervalles de dépistage recommandés ne changent pas.
  • Les cliniciens doivent adapter les décisions concernant le dépistage du CCR aux caractéristiques individuelles des patients âgés de 76 à 85 ans, selon les préférences des patients, leur espérance de vie, leur état de santé et leurs antécédents de dépistage.
  • Le dépistage est déconseillé après 85 ans.
  • Les recommandations mettent en avant l’importance du choix du patient concernant la modalité de dépistage.
  • Aucune recommandation concernant le dépistage des patients présentant une augmentation du risque ou un risque élevé de CCR.