Ixekizumab dans la spondyloarthrite axiale : données à 52 semaines

  • Dougados M & al.
  • Ann Rheum Dis
  • 4 nov. 2019

  • Par Caroline Guignot
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

L’efficacité à 16 semaines de l’ixekizumab chez des sujets souffrant de spondyloarthrite axiale radiographique déjà traitée par anti-TNF (COAST-W) ou non (COAST-V) vient d’être confirmée par le suivi de ces deux cohortes à 52 semaines. Les résultats de ces deux études ont été conjointement publiés dans Annals of Rheumatic Diseases . Le profil de tolérance est également similaire à celui décrit à 16 semaines. Enfin, les patients qui avaient été placés sous placebo ou sous adalimumab durant la première partie de cette étude, et qui ont été randomisés à la 16 e semaine entre les deux schémas posologiques l'ixekizumab ont présenté une réponse rapide et similaire aux autres patients. Aussi, l’ixekizumab semble constituer une future alternative thérapeutique dans cette indication.

Deux études multicentriques, plus de 600 patients inclus

Les données des études COAST-V et COAST-W ont été publiées par ailleurs. Pour mémoire, ces deux études avaient inclus des patients adultes souffrant de spondyloarthrite axiale radiographique et étant respectivement naïfs ou non vis-à-vis du traitement par anti-TNF.

Dans COAST-V, ils avaient été randomisés (1:1:1:1) entre l’ixekizumab 80 mg SC toutes les 2 semaines (IXE2) ou 4 semaines (IXE4), l’adalimumab 40 mg toutes les 2 semaines ou un placebo. Dans COAST-W, ils avaient été randomisés (1:1:1) entre un traitement par ixekizumab 80 mg toutes les 2 ou 4 semaines (IXE2 ou IXE4) ou par placebo.

Principaux résultats

Dans COAST-V, la réponse ASAS40 (critère principal, taux de réponse 40%) obtenue à S16 était maintenue à la 52 e semaine, avec 53,1% (IXE4) et 50,6% (IXE2) des patients dans COAST-V et 34,2% (IXE4) et 30,6% (IXE2) dans COAST-W. Les patients sous placebo et randomisés à nouveau entre les deux posologies d’ixekizumab obtenaient une réponse ASAS40 rapide, soit 46,5% et 38,7% pour les deux études respectivement. Enfin, les patients sous adalimumab présentaient une réponse ASA40 passant de 36,0% à 51,2% entre S16 et S52. La réponse était globalement moins élevée chez les patients de l’étude COAST-W que dans l’étude COAST-V.

En termes de sécurité, le profil de tolérance était globalement identique à celui du suivi à la 16 e semaine. In fine , le taux d'incidence ajusté pour 100 années-patients d'infections graves était de 2,0 sous ixekizumab. Des réactions au site d’injection étaient relevées chez 9,2% et 17,2% des patients des groupes IXE4 et IXE2, avec un nombre de patients diminuant progressivement avec le temps.

Des anticorps anti-IXE ont été détectés chez 6,9% et 8,9% des patients des études COAST-V et COAST-W traités, respectivement, avec des taux faibles pour la plupart (78% et 85%). Il n'y avait pas d'association entre la positivité des anticorps et la réponse ASAS40, les réactions au site d’injection ou les réactions allergiques ou d’hypersensibilité.

Financement

L’étude a été financée par Eli Lilly and Company.