Infections à pneumocoque : comprendre les recommandations vaccinales


  • Marie Torre
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les infections à pneumocoque sont très fréquentes, surtout aux âges extrêmes de la vie. (1) Elles constituent l’une des premières causes de mortalité infectieuse après 70 ans et la première cause de méningite bactérienne chez l’enfant de moins de 1 an : 1 enfant atteint sur 10 en meurt et 1 sur 3 en garde de graves séquelles. (1-3)

 

Avantages et inconvénients des vaccins des vaccins conjugués ou non

Selon la nature des polyosides qui composent la capsule des bactéries Streptococcus pneumoniae, une centaine de sérotypes a été identifiée. (4) Ces polyosides capsulaires sont utilisés comme antigènes vaccinaux : un vaccin contre un sérotype donné ne sera donc pas efficace contre un autre sérotype.

Deux types de vaccins anti-pneumococciques sont disponibles en France : un vaccin polysaccharidique et un vaccin conjugué.

Disponible depuis 1983, le vaccin anti-pneumococcique polysaccharidique 23-valent (VPP23) protège contre 23 sérotypes (1, 2, 3, 4, 5, 6B, 7F, 8, 9N, 9V, 10A, 11A, 12F, 14, 15B, 17F, 18C, 19A, 19F, 20, 22F, 23F et 33F). (1,4) Les antigènes polyosidiques ne sont pas associés (ou conjugués) à une protéine, ce qui a plusieurs conséquences :

  • Le vaccin n'est pas efficace avant l'âge de 2 ans ;
  • Il ne peut supprimer le portage commensal du pneumocoque dans le rhinopharynx ;
  • La protection conférée est de courte durée (environ 3 ans) ;
  • Il n'y a pas « d'effet rappel » en cas de nouvelle injection (pas d’augmentation du taux d’anticorps comme avec les vaccins protéiques).

Néanmoins, ce vaccin offre l’avantage d’une couverture sérotypique large et confère une protection contre la plupart des infections à pneumocoque. (4)

 

Disponible depuis 2010, le vaccin anti-pneumococcique conjugué (VPC13) protège contre 13 sérotypes (1, 3, 4, 5, 6A, 6B, 7F, 9V, 14, 18C, 19A, 19F et 23F). La conjugaison de ces antigènes polyosidiques à une protéine permet au vaccin :

  • D’être utilisé dès l'âge de 2 mois ;
  • D’agir sur le portage du pneumocoque dans la gorge et ainsi
  • De protéger indirectement les enfants non vaccinés (effet altruiste de la vaccination).

 

Conséquences sur les recommandations vaccinales

D’après les recommandations vaccinales de 2019, le vaccin VPC13 doit être administré chez : (1)

  • Tous les nourrissons à l’âge de 2, 4 et 11 mois (trois doses au total) ;
  • Les prématurés et nourrissons à risque d’infections invasives à pneumocoque (IIP) à l’âge de 2, 3, 4 et 11 mois (quatre doses au total).

Les vaccins VPC13 puis VPP23 doivent être administrés :

  • Chez les enfants à risque élevé d’IIP âgés de 2 ans à moins de 5 ans :

> Deux doses de VPC 13 à 2 mois d’intervalle, puis au moins 2 mois après une dose de VPP 23 ;

> Si vaccination antérieure par VPC13 avant l’âge de 24 mois, une dose de VPP 23.

  • Chez les enfants de plus de 5 ans et les adultes à risque d’IIP :

> Une dose de VPC13 suivie au moins 8 semaines après d’une dose de VPP23 ;

> Si vaccination antérieure par VPP23 depuis plus de 1 an, une dose de VPC13 ;

> Si vaccination antérieure par VPC13-VPP23, une dose de VPP23 au moins 5 ans après.

 

L’introduction du vaccin VPC13 dans le calendrier vaccinal du nourrisson (maintenant obligatoire dès l’âge de 2 mois) a été suivie par une diminution des IIP chez les enfants de moins de 2 ans, mais également chez les enfants plus âgés et les adultes grâce à une immunité de groupe. (1)

Néanmoins, cette diminution reste modérée au regard de la couverture vaccinale très élevée atteinte chez le nourrisson (plus de 90% en 2016) : un phénomène de remplacement sérotypique a conduit à une augmentation des cas liés aux sérotypes non couverts par le VPC13.  Ce phénomène reste limité à ce jour et ne remet pas en cause le bénéfice de la vaccination.