Implants de testostérone : des données à 10 ans révèlent une réduction de l’incidence de cancer du sein

  • Glaser RL & al.
  • BMC Cancer
  • 30 déc. 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les implants de testostérone sont associés à une réduction de l’incidence de cancer du sein, d’après les résultats à 10 ans de l’étude de cohorte prospective de Dayton.

Pourquoi est-ce important ?

  • Depuis plus de 80 ans, les femmes atteintes d’une carence hormonale sont traitées avec des implants de testostérone.
  • Ces résultats devraient rassurer les femmes qui reçoivent de la testostérone.
  • Ces résultats pourraient stimuler la recherche sur les implants de testostérone dans le cadre de la prévention du cancer du sein.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte prospective de femmes ménopausées et non ménopausées (N = 1 267) ayant reçu au moins 2 implants sous-cutanés de testostérone (dose initiale de 2 à 2,5 mg/kg) pour traiter une carence hormonale.
  • 21,1 % des femmes ont reçu de la testostérone associée à de l’anastrozole.
  • L’incidence de cancer du sein a été évaluée au cours des 240 jours suivant la dernière insertion d’un implant de testostérone.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • 11 cas de cancer du sein ont été observés (contre 18 cas attendus) chez les femmes recevant de la testostérone et l’association testostérone/anastrozole, soit un taux d’incidence de 165/100 000 personnes-années.
  • Ce taux d’incidence est inférieur de 39 % au taux d’incidence apparié selon l’âge prévu d’après la base de données Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results), soit 271/100 000 personnes-années (P 
  • Le taux d’incidence de cancer du sein chez les femmes recevant de la testostérone était également inférieur à celui observé chez les témoins historiques.

Limites

  • Protocole observationnel.
  • Absence de groupe témoin apparié.