IDWeek 2019 — Le protocole de décolonisation de SARM réduit la bactériémie


  • Devona Williams, Pharm.D.
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’instauration d’un protocole de décolonisation de la peau et des narines a entraîné une réduction de la bactériémie à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) chez des patients adultes à haut risque.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les patients présentant des facteurs cliniques et environnementaux identifiés courent un risque plus élevé de bactériémie à SARM.
  • La réduction de la colonisation à SARM peut contribuer à promouvoir les pratiques de contrôle des infections au sein des systèmes de santé et à améliorer les résultats individuels des patients.

Protocole de l’étude

  • Revue rétrospective et monocentrique des dossiers de patients à haut risque dans le but de déterminer l’effet du protocole de décolonisation sur la bactériémie à SARM.
  • Le protocole de décolonisation consistait en un bain à base de gluconate de chlorhexidine quotidien associé à un écouvillonnage antiseptique deux fois par jour des cavités nasales à l’aide de 10 % de povidone iodée ou (pour les femmes enceintes ou les patients allergiques à l’iode) d’un désinfectant antiseptique nasal.
  • Les caractéristiques des patients à haut risque comprenaient : Colonisation à SARM, chirurgie élective, admission en USI, utilisateurs de drogues par injection, patients dialysés, incarcération et admission à l’hôpital au cours des 30 derniers jours.

Principaux résultats

  • On estime que 2 000 décolonisations nasales et 1 000 bains à base de chlorhexidine ont été réalisés pendant la période de l’étude.
  • On a observé une forte corrélation entre la réduction des taux de bactériémie à SARM acquise à l’hôpital et une observance plus stricte du protocole de décolonisation de SARM (R= 0,785).

Limites

  • Revue de dossiers rétrospective et monocentrique.
  • Les résultats ont été présentés lors d’une conférence, sans que les données soient examinées par des pairs.