IDWeek 2019 — L’isavuconazole est plus sûr que le voriconazole pour la prophylaxie en contexte de transplantation pulmonaire


  • Devona Williams, Pharm.D.
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’isavuconazole et le voriconazole apportent une efficacité comparable pour la prévention des infections fongiques invasives (IFI) chez les receveurs d’une transplantation pulmonaire.
  • Le voriconazole a un taux de toxicité plus élevé, par rapport à la prophylaxie par isavuconazole.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les patients ayant fait l’objet d’une transplantation pulmonaire présentent un risque élevé d’IFI.
  • Il n’existe actuellement aucune donnée publiée sur l’agent prophylactique antifongique optimal pour les receveurs d’une transplantation pulmonaire.

Protocole de l’étude

  • Il s’agissait d’une étude rétrospective monocentrique évaluant la sécurité d’emploi et l’efficacité de la prophylaxie par isavuconazole et voriconazole chez des receveurs d’une transplantation pulmonaire.
  • Au total, 305 patients ont été inclus dans l’analyse finale.

Principaux résultats

  • Au suivi à un an, aucune différence n’a été observée au niveau des IFI : 8 % pour le voriconazole et 9 % pour l’isavuconazole (P = 0,5).
  • La mortalité toutes causes confondues à un an n’était pas différente entre les deux groupes.
  • Un arrêt précoce du traitement était plus fréquemment observé avec le voriconazole.
  • Un pourcentage significativement plus élevé de patients sous voriconazole a arrêté le traitement en raison d’événements indésirables liés au médicament : 54 % contre 18 % (P 
  • Le motif le plus fréquent d’arrêt du voriconazole était l’hépatotoxicité.
  • Le motif le plus fréquent d’arrêt de l’isavuconazole était l’incapacité à prendre un médicament par voie orale.

Limites

  • Revue de dossiers rétrospective et monocentrique.
  • Les résultats ont été présentés lors d’une conférence, sans examen par des pairs.