IAS 2019 — Les avancées en matière de vaccins prophylactiques contre le VIH-1


  • Laura Vargas-Parada, Ph.D.
  • Conference Reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Des vaccins prophylactiques sont en cours de développement comme outils de prévention de l’infection à VIH. 
  • Deux études (APPROACH et ASCENT) ont présenté leurs avancées à l’occasion de la conférence de la Société internationale de lutte contre le SIDA (International AIDS Society).

Pourquoi est-ce important ? 

  • Les deux vaccins s’appuient sur les recherches antérieures portant sur des immunogènes mosaïques qui provoquent une réponse immunitaire large protégeant contre diverses souches de VIH-1.
  • Les résultats suggèrent qu’un schéma vaccinal composé de quatre doses pourrait provoquer une réponse immunitaire à long terme qui peut être améliorée en y ajoutant Mosaic gp140.
  • Un nouvel essai de suivi, MOSAIC, sera lancé en 2019 afin d’étendre la couverture des clades. 

Protocole de l’étude 

  • APPROACH : Suivi pendant 2 ans après la vaccination d’un essai de phase I/IIa randomisé, portant sur 2 schémas vaccinaux associant Ad26.Mos.HIV et la glycoprotéine d’enveloppe gp140 de clade C, afin d’évaluer la sécurité d’emploi et l’immunogénicité à long terme (144 semaines) chez 65 adultes non infectés en bonne santé (âge : 18–49 ans).
  • ASCENT : Étude de phase IIa randomisée, contrôlée contre placebo et menée en double aveugle afin d’évaluer la sécurité d’emploi et l’immunogénicité de 2 schémas vaccinaux associant Ad26.Mos4.HIV et soit la gp140 de clade C, soit la gp140 bivalente avec un adjuvant, chez 152 adultes en bonne santé (âge : 18–50 ans ; 59 % de femmes).

Principaux résultats

  • APPROACH : 
    • Une réponse immunitaire humorale durable a été observée au cours des deux ans. 
    • Un taux de réponse de 100 % a été rapporté chez les participants recevant le schéma vaccinal composé d’Ad26.Mos.HIV et de gp140HD. 
    • Aucun problème de sécurité d’emploi n’a été observé. 
  • ASCENT :       
    • Les deux schémas étaient bien tolérés.
    • Des anticorps de liaison et des anticorps fonctionnels induisant l’immunogénicité ont été détectés pour tous les antigènes évalués. 
    • À la semaine 28, des réponses similaires ont été observées avec le test PTE Env ELISpot, avec une quantité médiane de 444 et 452 SFU/106 cellules mononucléées du sang périphérique dans les groupes bivalent ou clade C, respectivement. 

Limites

  • L’étude APPROACH a été menée sans aveugle et son suivi est toujours en cours ; les données ont été présentées lors d’une conférence, sans examen par des pairs.

Commentaires des experts 

  • « Les recherches sur les vaccins contre le VIH sont actuellement très prometteuses, avec plusieurs essais cliniques en cours évaluant leur efficacité, de nouvelles approches en cours de développement et l’impression grandissante qu’un vaccin efficace est plus que jamais possible », a déclaré Roger Tatoud, directeur de l’Initiative mondiale pour la recherche sur les vaccins contre le VIH (Global HIV Vaccine Enterprise), dans un communiqué.