IAS 2019 — L’OMS publie de nouvelles directives relatives aux schémas thérapeutiques antiviraux de première et deuxième intentions contre le VIH


  • Myriam Vidal Valero
  • Conference Reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’OMS a émis de nouvelles recommandations relatives aux traitements antirétroviraux de première et de deuxième intentions contre le VIH.
  • Le dolutégravir (DTG), en association avec un traitement de base par inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse (INTI), est recommandé comme traitement de première intention à privilégier pour les personnes vivant avec le VIH et qui commencent un traitement antirétroviral (TARV).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les directives mises à jour pour 2019 fournissent les recommandations les plus récentes, qui s’appuient sur les avancées rapides des données probantes concernant la sécurité d’emploi et l’efficacité et sur l’expérience programmatique associée à l’utilisation du DTG et de l’éfavirenz (EFV) 400 mg chez les femmes enceintes et les personnes co-infectées par la tuberculose.
  • Deux études récentes ont rapporté une augmentation moins importante que ce que l’on craignait auparavant du risque de malformations du tube neural en cas d’exposition au DTG in utero.
  • Le groupe d’élaboration des directives a pris en compte les risques relatifs, les bénéfices et d’autres facteurs, à la lumière de ces nouvelles données, afin de formuler leur recommandation du DTG en traitement de première intention.

Recommandations principales

  • Le DTG, associé à un traitement de base par INTI, est recommandé comme traitement de première intention à privilégier pour les personnes vivant avec le VIH qui commencent un TARV.
    • Cette recommandation est considérée comme « forte » pour les adultes et les adolescents, et comme « conditionnelle » pour les nourrissons et les enfants, avec une posologie du DTG approuvée.
  • L’EFV à faible dose (EFV400), associé à un traitement de base par INTI, est recommandé comme un schéma thérapeutique de première intention alternatif pour les adultes et les adolescents vivant avec le VIH qui commencent un TARV (recommandation forte).