IAS 2019 — CHC : les principaux facteurs de risque sont négligés dans les régions à revenus moyens/faibles


  • Myriam Vidal Valero
  • Conference Reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les principaux facteurs de risque de carcinome hépatocellulaire (CHC) sont souvent mis de côté dans les régions à revenus moyens/faibles, selon cette étude impliquant 55 cliniques de traitement du VIH dans 31 pays.

  Pourquoi est-ce important ?

  • Le cancer du foie est la quatrième cause principale de décès lié au cancer dans le monde.
  • Les infections par le virus de l’hépatite constituent également une cause majeure, avec le VHB et le VHC représentant 60 % des cas.
  • Une co-infection par le VHB/VHC et le VIH est fréquente.

Principaux résultats

  • Seuls 5 % des centres étaient situés dans des régions à revenus élevés.
  • Les tests sérologiques pour les infections par le VHB/VHC sont généralement disponibles, mais rarement réalisés de manière systématique dans les pays africains.  
  • Les tests systématiques pour le VHB/VHC ont montré une grande variation régionale (VHB : 22–100 % ; VHC : 0–80 %), y compris dans les pays accusant un fardeau élevé.
  • Moins de 25 % des centres ont évalué la charge virale du VHB.
  • Seuls 5 centres avaient un programme de dépistage du VHC en cours.
  • 53 % des centres ont évalué de manière systématique la consommation d’alcool.

Protocole de l’étude

  • Les chercheurs ont analysé les données sur les tests et la prise en charge de la maladie hépatique, et les facteurs de risque dans le cadre de cette enquête transversale en ligne, menée auprès de cliniques de traitement du VIH, de décembre 2014 à septembre 2015.

Limites

  • L’étude a été menée principalement dans des centres tertiaires non représentatifs.
  • Les données ont été présentées lors d’une conférence, sans examen par des pairs.