HIV-Glasgow 2018 – Événements indésirables des ARV actuels : mythes et réalités


  • Allison Kirsop
  • Conference Reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) présentent un risque accru de comorbidités. Mais on ne dispose pas de données suffisantes pour déterminer si les personnes présentent ces comorbidités à un âge bien plus jeune que prévu.[1] Bien que les cancers de l'anus et du poumon semblent survenir avec une incidence élevée chez les PVVIH plus jeunes, le lymphome de Hodgkin apparaît à un âge plus tardif en comparaison des patients négatifs pour le VIH.[2,3]

De nombreuses études ont indiqué que les PVVIH présentaient une densité minérale osseuse (DMO) plus faible que les personnes non infectées par le VIH.[4] La perte osseuse à long terme est associée au fumarate de ténofovir disoproxil (TNF), mais les observations d'une DMO moindre pourrait être un effet du traitement qui se limite aux 12 premiers mois suivant l'initiation du traitement. L'étude UPBEAT sur le VIH a révélé une perte de DMO de 0,2 % à 0,6 % par an chez les PVVIH.[5]

Certaines suggestions indiquant que l'abacavir contribuait à un risque accru d'infarctus du myocarde ont orienté les recherches sur la fonction plaquettaire comme cause sous-jacente.[6] Il existe à présent une grande quantité de données issues de la recherche translationnelle étayant les observations cliniques selon lesquelles l'abacavir pourrait être associé à l'infarctus du myocarde.

L'étude observationnelle Tsepamo menée en Afrique présente des données indiquant une augmentation inattendue de lésions du tube neural chez les femmes recevant du dolutégravir au moment de la conception.[7] Reposant sur quatre cas, cette observation est un résultat précoce et la prochaine analyse effectuée sur des personnes âgées est attendue en mars 2019.