Hernie hiatale : une méta-analyse cerne la meilleure option diagnostique

  • Li L & al.
  • J Gastroenterol Hepatol
  • 17 juin 2019

  • Par Caroline Guignot
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

L’efficacité diagnostique de la radiographie et de l’endoscopie est inférieure à celle de la manométrie haute résolution selon une revue de la littérature et méta-analyse récente, parue dans Journal of Gastroenterology and Hepatology . Toutes deux offrent, elles, des résultats comparables.

 

La hernie hiatale par glissement, est la forme prédominante, et est connue pour être associée au reflux gastro-oesophagien et au risque d’adénocarcinome. La radiographie et l’endoscopie sont les deux approches les plus fréquemment utilisées, mais leurs résultats sont souvent dépendants de l’opérateur et décrits par certaines études comme moins sensibles que la manométrie haute résolution. Étant donné que les études restent encore contradictoires sur le sujet, cette revue et méta-analyse de la littérature permet de comparer la spécificité et sensibilité de chacune.

Principaux résultats

  • La méta-analyse a permis d’analyser les données de 7 articles parus avant janvier 2019 sur le sujet, et qui regroupaient un total de 5.337 patients. Parmi elles, 5 rapportaient un diagnostic radiographique, 4 un diagnostic endoscopique et 3 un diagnostic manométrique.
  • La radiographie (n=3.181) offre une sensibilité de 0,63 [0,46-0,77] et une spécificité de 0,85 [0,69-0,94], avec une aire sous courbe (ASC) de 0,80 [0,77-0,84].
  • L’endoscopie (n=1.883) offre une sensibilité combinée de 0,72 [0,39-0,91] et une spécificité de 0,80 [0,70-0,87], avec une ASC de 0,82 [0,78-0,85].
  • La manométrie haute résolution (n=313) offre de meilleurs résultats avec une sensibilité de 0,77 [0,70-0,83], une spécificité de 0,92 [0,85-0,96] et une ASC de 0,952.
  • La comparaison statistique (test de Tukey) des ASC montre l’équivalence de la radiographie et de l’endoscopie (p=0,729) mais la supériorité de la manométrie par rapport à chacune de ces deux méthodes (p=0,013 et 0,044 respectivement).

Principales limitations

Les études ayant servi à cette méta-analyse étaient principalement rétrospectives, ce qui invite à réaliser des études prospectives de confirmation.