Hausse des cas de rougeole au niveau mondial en raison de lacunes dans la couverture vaccinale – Rapport de l’OMS et des CDC

  • Dabbagh A et al.
  • World Health Organization and US Centers for Disease Control and Prevention (CDC)
  • 30 nov. 2018

  • de Priscilla Lynch
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La récente résurgence de la rougeole au niveau mondial menace des décennies de progrès, selon un nouveau rapport conjoint de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis (US Centers for Disease Control and Prevention, CDC).

S’appuyant sur des données actualisées de modélisation de la maladie, le rapport fournit des estimations des tendances de la rougeole de 2000 à 2017.

Durant cette période, la couverture par la première dose du vaccin contre la rougeole a augmenté, passant de 72 % à 85 %. La couverture par la seconde dose du vaccin a elle aussi augmenté, de 15 % à 67 %. L’incidence annuelle rapportée de la rougeole a diminué de 83 %, le nombre de cas passant de 145 à 25 pour 1 million d’habitants. Le nombre estimé de décès annuels dus à la rougeole a quant à lui diminué de 80 %. La vaccination a permis d’éviter près de 21,1 millions de décès.

Cependant, durant la période 2016–2017, les cas de rougeole ont augmenté de 31 % dans le monde et 20,8 millions de nourrissons n’ont pas reçu la première dose du vaccin dans le cadre des services de vaccination systématique en 2017.

« La résurgence de la rougeole est très préoccupante, des flambées étendues se produisant dans différentes régions, et particulièrement dans les pays qui étaient parvenus ou en voie de parvenir à l’élimination de la rougeole », a déclaré le Dr Soumya Swaminathan, directrice générale adjointe chargée des programmes à l’OMS. « En l’absence d’efforts urgents visant à accroître la couverture vaccinale et à identifier les populations affichant des niveaux inacceptables de sous-vaccination ou de non-vaccination chez les enfants, nous risquons de réduire à néant des décennies de progrès. »