Grippe : l’épidémie est là !


  • Fanny Le Brun
  • Résumé d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

A retenir :

  • Santé Publique France annonce une augmentation de l’activité grippale en métropole
  • A la mi-janvier, le stade d’épidémie est atteint dans 8 régions et les 5 autres régions sont en phase pré-épidémique
  • Les virus de type A contenus dans les vaccins circulent de façon très majoritaire
  • Une première estimation au 30/11/2018 montre une légère progression des couvertures vaccinales par rapport à la même période en 2017

 

Si la grippe s’est fait attendre cette année, l’épidémie est désormais en train de s’installer… Dans son bulletin du 16 janvier 2019, Santé Publique France annonce une augmentation de l’activité grippale dans toutes les régions de métropole avec 8 régions en phase épidémique (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes Côte d’Azur) et les 5 autres régions en phase pré-épidémique.

Les virus de type A circulent de façon très majoritaire, avec co-circulation des deux sous-types A(H1N1)pdm09 et A(H3N2) contenus dans tous les vaccins antigrippaux disponibles cette année, qu’ils soient trivalents ou tétravalents.

Depuis début novembre 2018, 171 cas graves de grippe ont été admis en réanimation (dont 9 décès). L'âge moyen des cas était de 58 ans et la majorité d’entre eux (86%) présentait des facteurs de risque. Parmi les cas à risque pour lesquels le statut vaccinal était renseigné, la couverture vaccinale était de 27% (32/120). Un virus de type A a été identifié chez 95% des cas.

Concernant le taux de vaccination, une première estimation au 30/11/2018 montre une légère progression des couvertures vaccinales en comparaison avec des estimations analogues effectuées au 30/11/2017. La couverture en France métropolitaine est passée de 41,3% à 42,9% (+1,6%) pour l’ensemble des sujets à risque.

Il est rappelé que la vaccination est la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications, sachant qu’un délai de 15 jours après l’injection du vaccin est nécessaire pour être protégé.