GPA : la position d’Emmanuel Macron considérée comme trop ambiguë

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Paris, le jeudi 20 avril 2017 - Tous les candidats à l'élection présidentielle ont régulièrement été invités à préciser leur position concernant la gestation pour autrui, y compris dans les colonnes du JIM. Les cinq premiers challengers se sont tous prononcés contre la légalisatio...