Google s’apprête à créer un assistant basé sur l’intelligence artificielle pour les médecins


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le géant technologique Google s’apprête à créer un nouvel assistant utilisant l’intelligence artificielle (IA) destiné aux cliniciens. 

Le projet s’appuie sur le succès d’une application mobile développée pour les médecins et les infirmiers au Royaume-Uni intitulée Streams, laquelle est utilisée pour aider les cliniciens à mieux identifier et traiter l’insuffisance rénale aiguë. L’application intègre différents types de données et de résultats de tests provenant de divers systèmes informatiques existants utilisés par les hôpitaux de sorte que les informations médicales importantes, comme les résultats de laboratoire, puissent être accessibles en un seul endroit. Elle permet d’une part aux cliniciens de consulter instantanément les signes vitaux des patients et d’enregistrer ces observations directement dans l’application et permet d’autre part à des cliniciens exerçant dans des hôpitaux partenaires d’aider à identifier des problèmes graves. 

DeepMind, qui a développé l’application, a annoncé dans un billet de blogue que l’équipe à l’origine de Streams rejoindrait Google. « Nous aspirons à ce que Streams devienne partout l’assistant à IA des infirmiers et des médecins, en combinant les meilleurs algorithmes à une interface intuitive, le tout s’appuyant sur des données probantes rigoureuses », a-t-il déclaré. 

L’entreprise a souligné que les données des patients restent sous le contrôle strict des partenaires, ajoutant que « toutes les décisions concernant leur utilisation continueront à dépendre d’eux ».