Gare au Slime !


  • Serge Cannasse
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le Slime est une pâte à malaxer gluante et élastique, très à la mode depuis quelques mois chez les enfants et les adolescents. Or, elle n’est pas sans danger. Du 1 er janvier au 15 mai 2018, elle a fait l’objet de 87 signalements auprès des Centres antipoison, contre 91 pour toute l’année 1987. Il s’agit le plus souvent d’irritations et d’allergies cutanées, parfois sévères, se manifestant par des brûlures, rougeurs, eczémas et démangeaisons. Le Slime est commercialisé sous forme de pâte prête à l’emploi ou en coffrets d’ingrédients à mélanger.

Le Slime peut aussi être préparé artisanalement, à la maison, en détournant de leur usage des produits tels que les solutions de lavage pour les yeux ou les lentilles de contact, mais aussi des lessives, des produits détergents ou des colles. Or ils contiennent des substances pouvant être toxiques, comme l’acide borique ou les isothiazolines, ou certains solvants pouvant provoquer des irritations des yeux et des voies respiratoires, voire être toxiques pour le système nerveux central.

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a retiré du marché 14 produits dont la teneur en bore était trop élevée par rapport à la limite autorisée, sur 44 produits prélevés en 2018. Les autorités sanitaires appellent les parents et l’entourage des enfants à respecter les précautions d’emploi qui accompagnent les jouets et les produits d’entretien et rappellent que la manipulation répétée et prolongée du Slime a des risques pour la santé.