French paradox ou pas… la France est la patrie des centenaires


  • Nathalie Barrès
  • Résumé d’articles

La population des plus de 80 ans augmente plus rapidement que les autres segments de population. Et, parmi ces sujets, ceux atteignant l’âge de cent ans sont également plus nombreux un peu partout dans le monde. Une étude relate l’évolution du nombre et des caractéristiques des centenaires dans 32 pays européens.

Méthodologie

  • Les données analysées sont issues des données de recensements nationaux effectués en 2011 au sein des pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Slovaquie, Suède et Suisse.

Résultats

  • Au total, 89.156 centenaires ont été recensés en 2011, soit 17,3 centenaires pour 100.000 habitants sur l’ensemble de la population évaluée et 98,0 centenaires pour 100.000 individus âgés de 65 ans et plus.
  • Par rapport à la population nationale, les ratios de centenaires étaient les plus élevés en France (28,2/100.000), en Italie (25,4/100.000) et en Grèce (23,0/100.000) et les plus faibles en République Tchèque, Slovaquie, Bulgarie, Roumanie et Croatie (entre 3,2 et 4,9/100.000).
  • Si l’on considère le ratio de centenaires parmi les sujets âgés de 65 ans et plus, la France arrive encore une fois largement en tête avec un ratio de 168/100.000 habitants, loin devant l’Italie (121,8/100.000), le Royaume-Uni (118,2/100.000), la Grèce (118,0/100.000) et l’Islande (114,0/100.000).
  • Globalement, 83,8% des centenaires étaient des femmes.
  • À travers toute l’Europe, 62,7% des centenaires vivaient en maison privée (écart variant entre 10,9% en Islande et jusqu’à 90,0% en Roumanie).
  • Même si leur niveau d’éducation variait d’un pays à l’autre, en moyenne seulement 13,6% des centenaires n’avaient pas reçu d’éducation formelle (de 0,0% au Royaume-Uni, en Finlande et en Islande) à 61,6% au Portugal.

À retenir

Le nombre de centenaires a presque doublé depuis les dernières données disponibles (2006). Par rapport à la population nationale, les ratios les plus importants se situent en France, Italie, Grèce, et les plus faibles en Bulgarie, Roumanie et Croatie. Ces données informent indirectement sur les politiques et les efforts spécifiques en termes de santé et de services ainsi que sur l’organisation des services, les coûts médicaux et les interactions trans-générationnelles.