FOCUS : HPV, cancer et vaccins

  • Dr Catherine Azoulay

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le frottis cervico-utérin (FCU) est un examen d'une sensibilité médiocre et un test ADN HPV négatif assure une meilleure protection à long terme contre les CIN 3+ (lésions précancéreuses du col utérin de haut grade) qu'un FCU négatif. Couplé au FCU, le test HPV augmente la sensibilité de détection des lésions. L'identification après 30 ans des patientes porteuses d'HPV permet de les suivre particulièrement, de détecter d'éventuelles CIN 2+ et d'éviter leur transformation en cancer invasif. Cela dit, toutes les femmes HPV+ (10-12 % des effectifs) ne sont pas à risque de cancer et des marqueurs spécifiques permettent de faire un triage plus fin. En particulier, les marqueurs suivants : 1/le génotypage HPV : HPV 16 (Odds Ratio = 10,4 ; p

Le nouveau vaccin nonavalent