Flambée d’Ebola : plus de 50 agents de santé sont affectés


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Plus de 50 agents de santé en République démocratique du Congo (RDC) sont affectés par la flambée d’Ebola en cours, selon de nouvelles données. 

Dans sa dernière mise à jour sur la flambée de la maladie, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu’au 18 décembre 2018, 549 cas de maladie à virus Ebola (501 confirmés et 48 probables), dont 326 décès, avaient été rapportés. Une moyenne de 35 nouveaux cas ont été rapportés chaque semaine depuis la mi-octobre. Un total de 55 agents de santé ont été infectés à ce jour, parmi lesquels 19 sont décédés. 

L’OMS a déclaré que les poches de réticence communautaire et la situation de conflit continuent d’entraver les activités dans certaines zones touchées. L’organisation a également mis en garde contre la possibilité de difficultés supplémentaires à la riposte à prévoir durant la période électorale en cours, « ce qui pourrait conduire à une hausse des tensions politiques, une détérioration de la situation de sécurité globale et à des troubles civils violents, et ainsi constituer une menace indirecte aux opérations de riposte à Ebola ». 

L’OMS a déclaré que les activités de préparation opérationnelle dans d’autres provinces de la RDC et les pays voisins doivent se poursuivre et s’intensifier, afin d’atténuer le risque élevé de propagation géographique du virus Ebola et rapidement détecter tout cas potentiel et y réagir.